La photo du jour, mauvais temps à venir

Grâce aux bons soins d’une lectrice assidue que je remercie au passage, voici une superbe photo prise par le satellite METEOSAT-9, aujourd’hui 16 octobre 2012 à 13 h 15 locales.

Alors qu’une perturbation s’étend encore de l’Alsace à la Gironde, pendant que la précédente s’évacue vers l’est sur l’Europe centrale, une nouvelle dégradation se présente déjà sur l’Atlantique.

L’enroulement des nuages est spectaculaire autour d’une dépression, certainement assez creuse, à l’ouest de l’Irlande. On remarquera en particulier, à l’arrière de la perturbation elle-même, cette partie à l’aspect granuleux qui caractérise de l’air froid et instable avec ce que l’on appelle une « traîne » parsemée de nuages convectifs (à fort développement vertical) porteurs d’averses et peut-être même, pourquoi pas, d’orages.

Cette perturbation va progresser vers l’Est et apporter un temps pluvieux sur le nord de la France à partir de cette nuit.

A noter également, au nord de cette perturbation atlantique, un autre enroulement plus petit a la latitude du nord de l’Ecosse.

Tant que nous y sommes, si vous regardez l’animation satellite du site de Météo-France, vous pourrez constater qu’hier lundi à 20 h, il y avait de très gros amas nuageux, vraisemblablement orageux, sur la Tunisie et la Lybie.

La suite de l’animation montre qu’ils se regroupent dans la nuit pour former une masse encore plus large qui balaie le sud de l’Italie ce matin, et se trouve aujourd’hui à 14 h sur l’ouest de la Grèce. Remarquez au passage notre perturbation atlantique qui commence à aborder les côtes d’Irlande avec ce flux d’air froid caractéristique qui déboule directement du Groenland que l’on devine en haut et à gauche de l’image.

Mercredi 17 octobre. Pour clore cet article, voici  ci-après la perturbation ce matin à 8 h. L’enroulement est toujours aussi beau mais nettement plus étalé spatialement. Le front froid a atteint la pointe de la Bretagne, certainement avec des vents forts car une vigilance orange a été activée pour risque de forte houle. Remarquez aussi que le centre dépression- naire est resté proche de l’Irlande.

That’s all folks…!

 

 

Ce contenu a été publié dans 5-la rubrique à brac, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *