Constructeurs de modèles réduits

Préambule : De par sa nature, cet article est amené à évoluer au fil du temps. A ce stade il en est à sa version 1.5 en date du 7 décembre 2019.

Il arrive assez fréquemment qu’on me sollicite à propos de mes modèles réduits de voitures, et en particulier au sujet des fabricants qui sont capables de proposer de telles reproductions, aussi détaillées et avec autant de précision.

Je vais donc vous présenter les différents constructeurs que je connais et, parmi eux, ceux dont j’ai pu acquérir quelques modèles. Ensuite, je dirai un mot rapide sur les distributeurs chez qui il est possible de trouver de telles petites merveilles. 😉

Attention toutefois, je ne prétends pas du tout à l’exhaustivité, loin de là. En effet, même si ce domaine peut paraître relativement confidentiel, l’offre est malgré tout très fournie et sans cesse en expansion. De ce fait, ce type d’article risque d’évoluer fréquemment et, pour preuve, j’en suis déjà à la cinquième mouture en un peu plus de 2 ans.
Vous noterez enfin que des passionnés ont déposé, à la fin de cet article, quelques commentaires tout à fait pertinents et que je vous conseille vivement de consulter.

  • CMC : C’est un des leaders incontestés sur le marché du modèle réduit automobile. Il s’agit d’une société allemande mais dont les modèles sont assemblés en Chine. La qualité des produits est irréprochable avec un très haut niveau de détail et de choix des matériaux. Les modèles sont en général constitués de 1000 à 2000 pièces (voire plus parfois). C’est également l’un des plus chers du marché mais il n’y a pas de miracle…!
    CMC produit des modèles de différentes marques mais uniquement pour des véhicules anciens (des années 30 aux années 70) et principalement à l’échelle 1/18. Les modèles les plus nombreux sont des Ferrari, et des Mercedes mais également des Auto-Union, des Bugatti, des Maserati, et bien d’autres. La visite de leur site est édifiante. On y retrouve chaque modèle avec, pour chacun, une série de photos qui permet d’apprécier le niveau de finition. Il faut savoir que chaque modèle (pour une version donnée) est produit en série limitée, ce qui en fait un élément de valeur supplémentaire pour les collectionneurs.
    Pour ma part, je dispose de plusieurs modèles de ce constructeur parmi lesquels, une Ferrari 250 TR 1958, deux Ferrari 250 GT SWB 1961, une Mercedes 300 SLR de 1955, une Maserati 300-S de 1958 et une Aston-Martin DB4-GT Zagato de 1961.
    Les récentes créations de CMC sont superbes (Ferrari 312-P, Ferrari GTO, Alfa Romeo 8C, Talbo T150, Jaguar type-C, etc.) mais les prix commencent à devenir totalement dissuasifs (on frise, voire on dépasse, les 500 €…).
  • BBR : Ce constructeur italien produit des modèles de toutes les échelles (principalement au 1/43 et au 1/18) et de toutes les époques, mais presque exclusivement pour des véhicules de la marque Ferrari.
    Dorénavant, la production majoritaire est réalisée en résine avec des résultats de très bonne qualité mais hélas, sans parties ouvrantes ou amovibles comme ceci est le cas de ce type de fabrication. Toutefois, BBR a également dans son catalogue quelques rares modèles en métal dont la qualité de fabrication est comparable à celle de CMC, autant que je puisse en juger avec l’unique modèle dont je dispose, une Ferrari 375 Plus 1954 de la Panamerica. De tels modèles sont désormais difficile à trouver sur le marché. Actuellement seules quelques reproductions de Ferrari contemporaines ou de F1 sont proposées sur le site du fabricant.
    Il semblerait que la production soit entièrement relocalisée en Italie. Du point de vue des tarifs, ceux-ci sont assez élevés, surtout pour les modèles en résine qui sont bien souvent proposés en séries très limitées (on paye la rareté). D’une manière générale il faut compter un budget de 200 à 300 € voire 400 € et plus pour des séries limitées à moins de 100 exemplaires.
  • GMP : Ce constructeur Américain semble avoir eu des soucis car son site n’est plus accessible depuis longtemps et les collectionneurs s’en inquiètent assez régulièrement sur les forums.
    Ceci étant, les modèles GMP font également partie de ce que nous pourrions appeler le haut de gamme. La finesse de reproduction est excellente, au détriment toutefois de la solidité. En effet, sur les trois modèles dont je dispose (deux Ferrari jumelles 330 P4 et 412 P et une 312 PB) j’ai eu à déplorer quelques petits défauts de montage.
    GMP produit beaucoup de véhicules américains et quelques modèles emblématiques de Ferrari des années 60-70. Ils avaient également réalisé une Porsche 550-RS qui dépassait tout ce que l’on pouvait imaginer en termes de finesse des détails. La marque est également connue pour la réalisation d’accessoires de personnalisation de modèles ou de mises en situation (figurines, stands, ateliers, etc.). Jusqu’à récemment, les tarifs s’alignaient avec ceux de CMC. Je n’ai pas de site officiel à vous conseiller mais en revanche vous pouvez voir de nombreux produits GMP chez des revendeurs en indiquant « GMP diecast » dans un moteur de recherche quelconque.
    Il faut enfin noter que GMP réapparaît depuis quelques temps dans le catalogue de la société ACME, laquelle commercialise des modèles haut de gamme de Ferrari 512-M. De telles reproductions haut de gamme sont référencées dans la catégorie « Masterpiece Collection » et ce n’est pas facile à localiser sur leur site. 
  • AUTOart : Ce constructeur de Hong-Kong est un leader dans le domaine du modèle réduit automobile. Il suffit en effet de consulter son site pour se rendre compte que le catalogue est un des plus fournis qui soit par rapport à la concurrence (excepté Ferrari et Maserati qui en sont étrangement absents).
    Les miniatures sont proposées selon trois gammes qui correspondent plus ou moins à des niveaux de finition différents. Le plus élevé est dénommé « signature » (un peu en dessous de CMC ou BBR mais à peine), suivi de « millenium » (assez comparable à Minichamps ou Kyosho). Une autre catégorie de production, portant le nom de « racing », est plus particulièrement dédiée aux véhicules de compétition et avec un niveau de finition qui semble être similaire à celui de « millenium ». Toutes les échelles sont disponibles du 1/6 au 1/64. Les prix sont bien évidemment variables selon la finition mais de toute manière bien plus abordables que ceux pratiqués par CMC, BBR ou EXOTO.
    Pour ma part, je dispose de deux modèles de Jaguar dont une type-C de 1953 et la type-D de 1955. Cette dernière de la gamme « signature » est d’un niveau de finition tout à fait remarquable, capable de faire pâlir certains modèles CMC. Il en est de même pour l’Alfa 33 TT12 qui atteint voire dépasse (à mon avis) les meilleures productions de CMC ou de GMP. Sinon, dans la gamme inférieure (millenium) je dispose d’une Porsche 550RS et d’une Porsche 917 qui ne déparent pas du tout dans ma collection.
    Enfin, il convient de signaler une nouveauté importante avec des réalisations en matériau composite ultra léger proposant des modèles très détaillées et disposant de parties ouvrantes. Pour ma part, j’ai pu apprécier une Jaguar E-type lightweight qui est vraiment fabuleuse et pour un tarif qui n’atteint pas les sommets de CMC par exemple.
  • KYOSHO : Il s’agit ici d’un constructeur japonais, mieux connu pour ses modèles radio-commandés (avions, hélicos, voitures, etc.) que pour ses modèles réduits statiques. Toutefois, le catalogue est relativement bien rempli de véhicules de toutes les marques (beaucoup de Ferrari quand même). Kyosho produit dans diverses échelles qui vont du 1/12 au 1/80.
    La qualité est un cran en dessous des leaders cités précédemment mais reste tout de même de bon niveau. Cela dépend bien entendu des modèles et des prix. De ce dernier point de vue, un modèle Kyosho est accessible pour 2, voire quelquefois 3 fois moins qu’un modèle CMC par exemple ! A noter toutefois que l’annonce récente de nouveaux produits à plus de 200 € laisse présager une orientation de la marque vers le moyen haut de gamme (à suivre ?).
    Le site officiel de la marque, pour la partie modèles réduits statiques, est assez difficile à trouver. Faute d’avoir trouvé mieux, je vous conseille celui-ci lequel est en effet nettement moins attrayant que celui consacré aux modèles radio-commandés. Pour ma part, j’ai dans mes étagères trois modèles de ce constructeur. Il s’agit d’une Ferrari 250 GTO 62 et de deux autres Ferrari 365 GTB Daytona, dont une en version compétition Groupe-4.
  • MINICHAMPS : Ce constructeur allemand ne m’était connu que de nom jusqu’au jour où j’ai eu l’occasion de me rendre compte de la qualité de sa production en acquérant une superbe Maserati Tipo-61 birdcage.
    La production consiste en des modèles d’un peu toutes les marques et de toutes les époques. Sur la seule base de ma récente acquisition, j’avoue avoir été très agréablement surpris. C’est certes un petit cran en dessous de CMC, BBR ou GMP. Si tous les modèles sont de la facture de cette Maserati, je vais certainement m’y intéresser davantage. 😉 Côté tarifs, également une bonne surprise car, à quelques exceptions près, un modèle vaut deux fois moins cher qu’un CMC par exemple.
    Le point faible concerne le spectre assez étroit du catalogue, lequel contient assez peu de modèles « vintage » et beaucoup trop de modèles contemporains et de super-cars. En revanche, pour qui est intéressé par la Formule-1, ils ont une offre bien fournie dans ce domaine. A noter qu’ils produisent également de très belles motos. Pour avoir une idée plus précise, voir leur site.
  • Cobra Daytona Reims 1965EXOTO : Ce constructeur Californien est une des plus anciennes références dans le domaine du modèle réduit automobile de haut voire de très haut de gamme. C’est également une marque assez difficile à trouver dans les boutiques ou même sur les sites de vente en ligne car, à quelques exceptions près, ses produits sont très chers.
    Exoto s’est fortement concentré sur les modèles à relativement grande échelle comme 1/12 et 1/10 et bien évidemment extrêmement détaillés, avec les tarifs que vous imaginez… En fait, le catalogue est organisé en plusieurs gammes qui doivent correspondre à des échelles et à des degrés de finition différents. Une production au 1/18 existe et quelques modèles sont accessibles à des tarifs allant par exemple de 150€ pour une Ford GT-40 Mk4 à 300€ pour une Lola T-70…! A noter qu’il fut un temps où la notoriété d’Exoto avait été popularisée pour la qualité de reproduction de ses Ford GT-40 et de ses Cobra coupé Daytona.
    Rien que pour le bonheur des yeux, je vous recommande de visiter leur site et en particulier pour admirer les modèles de très haut de gamme (XS) tels que celui de l’Alfetta 159M. EXOTO fait également partie des rares constructeurs à proposer des voitures de courses en version « finish line » c’est à dire dans l’état où l’originale se trouvait en fin d’épreuve.
    Pour ma part, je dispose d’une Shelby Cobra Daytona victorieuse des 12 heures de Reims en 1965. Il s’agit d’un des modèles les plus bas de gamme de la marque et donc d’un les moins onéreux. La finition est correcte mais un cran en dessous de CMC, BBR ou même de la gamme « signature » de AutoArt.
  • GT-40 winner Le Mans 66SHELBY Collectibles : Comme son nom l’indique, ce fabricant de modèles réduits est directement lié à Caroll Shelby et en conséquence il ne propose que des modèles des voitures de la marque. Il s’agit essentiellement de GT-40, Cobra et autres Mustang.
    La qualité de reproduction est plutôt bonne (proportions, parties ouvrantes, couleurs, etc.) mais le niveau de détail reste moyen. Extérieurement, si les modèles peuvent faire illusion, il ne faut pas être trop exigeant pour les parties moteur ou l’habitacle. Toutefois, l’essentiel y étant, cela peut se révéler être de très bonnes bases pour effectuer du fignolage de personnalisation. Pour résumer, ces modèles se situent un petit cran en dessous de KYOSHO.
    Côté tarif, ceci est très abordable et peut s’expliquer par l’étroitesse du catalogue et le fait que les différentes versions d’une voiture, selon l’épreuve dans laquelle elle a participé, ne sont que des adaptations de couleur et de décalcs sans chercher à reproduire les particularités de carrosserie.
    Pour ma part je dispose de la GT-40 victorieuse du Mans en 1966. et plus récemment de celle qui lui a succédé lors de l’épreuve de 1967 laquelle d’ailleurs, pour corroborer ce que disais ci-avant, ne dispose pas du bulbe de portière qui avait été aménagé pour le grand gabarit de Dan Gurney… Le même moule a servi visiblement pour produire toute la gamme sans distinction. 🙁
  • HOTWHEELS : Il s’agit ici de l’une des nombreuses filiales du groupe international MATTEL qui est avant tout un industriel du jouet avant d’être un constructeur de modèles réduits de collection. Toutefois, sous la dénomination Hotwheels, sont déclinés plusieurs catalogues de modèles réduits automobiles correspondant à des niveaux de qualité différents et donc avec des prix qui vont avec. 😉 Pour ce qui pourrait se rapprocher le plus des exigences d’un collectionneur, il faut regarder du côté de la gamme « Elite » avec des tarifs moyens qui ne dépassent pas 100 €. A en juger par quelques photos de modèles, la reproduction semble correcte et avec un niveau de finition relativement acceptable. Ceci étant il convient de juger « modèle en main » avant d’acheter. 😉 A noter qu’une gamme dite « Super Elite » existe également avec des modèles super détaillés et pour des prix qui, cette fois-ci, dépassent assez largement les 200 €. Toutefois, une récente visite de leur site ne montre rien d’intéressant, comme si la société avait décidé de réorienter sa production. En revanche la visite des sites de vente en ligne permet de se faire une petite idée. A suivre…?!
  • NOREV et SOLIDO : Ces deux marques qui concurrençaient les incontournables Dinky-Toys de mon enfance, sont à nouveau devenues des acteurs du marché de la miniature de collection. L’un comme l’autre se consacrent assez majoritairement à des modèles de marques françaises, mais pas uniquement. Dans le domaine de la compétition j’ai pu voir des reproductions de Porsche 917 par exemple qui soutiennent la comparaison avec bien d’autres constructeurs. A ce que j’ai pu en juger, « de visu » dans les vitrines des magasins, ces reproductions sont d’assez bonne qualité et offrent, à mon sens, un rapport qualité-prix assez imbattable.
    Je ne possède pas de modèles de ces deux marques mais j’avoue que, si je disposais d’assez de place, je serais tenté par les reproductions NOREV des voitures françaises des années 60 lesquelles sont particulièrement réussies (au moins vues de l’extérieur). Pour plus d’information, consultez leurs sites respectifs soit pour Norev et pour Solido.
  • Jaguar Mk II 1959MAISTO : Ce fabriquant se positionne un peu comme le fait BURAGO, à la fois sur le segment jouet et à la fois sur celui de la collection. Leur catalogue est d’une très grande richesse, aussi bien en termes de gamme (plusieurs niveaux de finition) que d’échelles ou de marques reproduites. Certains de leurs modèles se révèlent être d’assez bonne facture, en tout cas un cran au-dessus que ce que peut faire BURAGO. Pour réaliser du fignolage, ce sont de très bonnes bases.
    Pour ma part, j’ai possédé une Mac-Laren F1 qui était en tous points remarquable ainsi que d’une Jaguar Mark II de 1959 qui était de finition moyenne mais qui ne déparait pas du tout. Par ailleurs, ayant eu à offrir un modèle réduit de Mercedes 300 SLR à un ami, j’ai été très agréablement surpris par la qualité de reproduction. Récemment j’ai également remarqué une Porsche 5550-RS qui, pour moins de 40€, m’est apparue assez bluffante. A suivre… Voir éventuellement leur site, lequel est assez déroutant.
  • SONY DSCBBURAGO : Pour mémoire je ne peux pas passer sous silence ce constructeur italien qui est davantage positionné sur la production d’entrée de gamme comme peuvent l’être les gammes  HOTWHELL  ou MAISTO de base.
    Les prix sont à l’avenant autour de 30 € par modèle. En dépit d’une finition assez sommaire et d’une fidélité qui laisse parfois à désirer (tailles et proportions), je serais tenté de dire que « vous en aurez pour votre argent ». Ceci étant je ne fais pas la fine bouche car, pendant des années, j’ai fait mes beaux jours avec des modèles de cette marque que je me suis attaché à améliorer après démontage complet pour reprise de peinture et adjonction d’éléments de détails (voir l’évocation que j’en ai fait dans cet article). Pour être tout à fait honnête, la qualité semble s’être améliorée d’année en année.
    Bien qu’ayant revendu une grande partie de ma collection, j’ai encore en ma possession quelques voitures de cette marque dont une Ferrari 250-LM, et une Alpine A-110 qui soutiennent assez bien la comparaison avec certains modèles de base de chez MAISTO.

Il existe beaucoup d’autres constructeurs et je sais pertinemment que je suis loin d’avoir fait le tour de l’offre existante. Ceci est d’autant plus vrai que le marché est actuellement en pleine phase de réorientation avec des productions en résine.
Il faut également noter qu’il existe des productions artisanales de très grande qualité, parfois même à la demande et bien évidemment pour des prix astronomiques.

— 0 —

Il convient en effet de signaler que de plus en plus de constructeurs proposent dorénavant des modèles réalisés en résine. C’est le cas par exemple de BBR dont j’ai parlé précédemment mais il faut également citer des marques comme :

  • Technomodel-Mythos,
  • Spark,
  • CMR,
  • Replicarz,
  • Looksmart,
  • Otto Mobile,

pour n’en citer que quelques-uns dont j’ai pu apprécier (parfois de manière un peu subjective) la qualité de reproduction et la richesse du catalogue.
C’est ainsi une nouvelle tendance qui se profile avec l’avantage de prix un peu moins élevés (quoi que…). En revanche il faut accepter de ne pas disposer de parties ouvrantes, et donc de ne pas pouvoir admirer les habitacles ou la mécanique sous les capots, ce qui est franchement dommage !

J’ai fait récemment l’acquisition de deux modèles de ce type. Il s’agit, d’une part d’une Ferrari 512-S (ci-dessous à gauche) fabriquée par CMR, et d’autre part d’une Matra MS 670 (à droite) fabriquée par Spark.

Ces deux constructeurs disposent d’un catalogue assez fourni et plus particulièrement pour CMR qui aligne quasiment tous les mois de nouveaux modèles et à des prix qui ne dépassent pas les 100 €. Spark est un peu plus cher mais reste ne général au-dessous des 200 €.
A titre de retour d’expérience sur la base des deux modèles cités, même si la reproduction de CMR avec la 512-S est tout à fait correcte, elle est loin d’atteindre niveau de détail que propose Spark avec cette MS-670, laquelle semble en revanche plus fragile et donc à manipuler avec précaution. Pour vous faire une idée, allez feuilleter ces deux albums (Ferrari 512-S et Matra MS-670).

Plus récemment encore, c’est une Lola T-70 de Technomodel-Mythos qui est venue compléter ma collection.
Pour un prix nettement plus élevé que CMR ou Spark, le résultat n’est pas à la hauteur. En effet, cela s’avère être assez comparable à CMR. En revanche, tout comme avec BBR, Technomodel semble avoir joué la carte de la rareté en proposant de telles miniatures en séries très limitées, de quelques dizaines à 100 ou 120 exemplaires maximum. Le résultat n’est pas si mal mais au niveau du tarif, de toute évidence, on paie la rareté (supposée) plus que la qualité. Pour vous donner une idée cliquez ici.

En guise de conclusion (provisoire…!), je suis assez dubitatif sur cette orientation du marché. En effet, si ceci permet effectivement de proposer des catalogues mieux fournis que ceux des concurrents traditionnels, les tarifs souvent pratiqués sur le simple argument de la limitation du nombre d’exemplaires produits me gêne un peu, d’autant plus que, justement, le moulage en résine pourrait permettre de fabriquer de grandes séries. D’autre part les coûts de main d’oeuvre sont forcément moindres que pour des miniatures disposant de parties ouvrantes.

— 0 —

Pour les productions métal avec ouvrants, si je devais établir aujourd’hui un classement en termes purement qualitatifs (finition, catalogue, etc.), sans parler de prix, le classement serait le suivant :

  1. EXOTO
  2. CMC
  3. AUTOart
  4. BBR
  5. KYOSHO
  6. MINICHAMPS
  7. SHELBY Collectibles
  8. NOREV
  9. SOLIDO
  10. HOTWHEELS
  11. MAISTO
  12. BBURAGO

En revanche pour ce qui est du rapport qualité-prix, le meilleur compromis me paraît être en faveur de AUTOart devant CMC pour la partie haute du classement.
Pour le reste, en milieu de gamme, c’est un peu plus compliqué mais à mon avis KYOSHO me semble être également un bon compromis en dépit d’un catalogue relativement restreint. Pour le bas du classement je n’ai pas d’idée précise, d’autant plus que je n’ai pas d’éléments factuels pour juger.

S’agissant des productions en résine, de manière un peu subjective, et sur la base d’une expérience plutôt limitée, je mettrais BBR en tête mais au niveau rapport qualité-prix, je pense que CMR et SPARK ont leur carte à jouer.

— 0 —

A propos des distributeurs, il faut déjà noter qu’il existe encore en ville quelques boutiques spécialisées dans le modèle réduit. Hélas, ceci tend à disparaître progressivement et c’est assez dommage car c’est le seul et unique moyen de pouvoir juger objectivement de la qualité de fabrication et du niveau de détail. A Toulouse j’ai vu progressivement disparaître les fournisseurs auxquels j’étais fidèle. Il n’en reste actuellement pas guère plus de 2 ou 3 lesquels ne disposent généralement que d’un stock assez limité. En France, on peut toutefois assez facilement identifier de telles boutiques grâce aux moteurs de recherche ou aux pages jaunes et profiter ainsi d’un déplacement dans la région pour faire ses emplettes. 😉

Sinon, les sites de vente en ligne ont le grand avantage de disposer en stock de nombreux modèles et de toutes marques, chose qu’un petit commerçant ne peut pas faire du fait du coût de certains modèles. D’autre part, les prix sont un peu moins élevés, mais ceci n’est pas toujours le cas. Parmi les sites de vente en ligne j’ai repéré les suivants :

  • Little Bolide : C’est celui auquel j’ai eu assez souvent recours. Il a le grand avantage de disposer d’un catalogue très fourni et de permettre de visionner des photos pour se donner une idée. Il est également possible de prendre contact par mail ou téléphone avec une qualité d’accueil variable. Au niveau des prix, ce n’est en revanche pas le moins cher. A noter que j’ai eu toutefois à faire avec des modèles en promotion qui comportaient des petits défauts, ce qui pourraient peut-être laisser penser qu’ils font parfois appel à du second choix (à confirmer).
  • Carmodlz : J’ai découvert tardivement ce distributeur autrichien, lequel m’a permis d’acquérir plusieurs modèles à des prix très attractifs par rapport à la concurrence et avec un excellent niveau de qualité, que ce soit pour les modèles eux-mêmes que pour la livraison ou encore la relation client.
  • Carmodel : De même, ce distributeur italien possède un large catalogue de toutes marques et propose même des produits d’occasion. Leur site n’est pas des plus élégants et des plus ergonomiques mais on s’y retrouve tout de même facilement. J’ai pu tester la qualité de leurs services lors d’une commande et en particulier d’une livraison particulièrement soignée.
  • Model car world : Il s’agit d’un distributeur Allemand réputé, assez équivalent à Little Bolide mais dont le site est très peu convivial et les prix ne sont pas guère plus attractifs. Je le cite ici car il est fortement référencé dans Google. Alors !
  • CK Model Cars : Un autre distributeur allemand auquel j’ai eu recours et qui m’a donné toute satisfaction. Ils disposent d’un catalogue relativement bien rempli en dépit d’un site un peu perfectible dans son utilisation. Je n’ai pas de point de référence pour juger du SAV mais en revanche je peux dire que la livraison a été faite de manière satisfaisante.
  • La boutique auto Moto : J’ai découvert récemment ce magasin parisien qui semble se spécialiser majoritairement avec les produits Spark mais qui annonce bien d’autres références de constructeurs déjà cités dans cet article.
  • Quelques autres références en vrac, toutes plus ou moins équivalentes et avec un peu moins de choix que les précédentes (à vérifier car l’offre évolue pas mal dans ce domaine) :

Enfin, il est important de noter que certains constructeurs disposent de leur propre site de vente en ligne, ceci pouvant être théoriquement plus intéressant au niveau des tarifs. C’est par exemple le cas de CMC avec son Model Car Shop lequel est particulièrement bien illustré même s’il pratique parfois des tarifs supérieurs à certains autres distributeurs.

Enfin, ne négligez pas d’aller voir les offres sur les sites tels que e-Bay ou Le Bon Coin. Il se trouve parfois des collectionneurs qui cherchent à se séparer de leur collection ou d’autres qui ont acheté en perspective de revendre plus tard lorsque la côte grimpera (c’est le cas pour les modèles haut de gamme qui sont réalisés en séries limitées). Pour ma part, j’y ai eu recours pour acheter une Cobra Daytona, une Jaguar type-C, une Ferrari 250 SWB competizione et une 365 GTB grp 4 devenues introuvables dans le commerce.

 — 0 —

Si cet article vous a intéressé, sachez que ce blog contient également de nombreux articles consacrés aux voitures de sport des années 50-70. Pour vous donner un aperçu de l’ensemble de ces différents dossiers vous pouvez déjà consulter ce récapitulatif, lequel vous proposera les liens vers les articles complets. Sinon, plus globalement, la liste de tous les articles relatifs aux voitures de légende est disponible en cliquant sur ce lien.

Merci de votre visite et bonne lecture…!

Ce contenu a été publié dans auto-rétro, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Constructeurs de modèles réduits

  1. Gilles dit :

    Découvert récemment, un autre constructeur qui me semble produire de la haute qualité. Il s’agit de TSM (True Scale Model). Pour l’instant le spectre des marques reproduites est assez étroit, et surtout centré sur Porsche.
    Sinon, pour les amateurs des marques Françaises des années 50-70, la marque Norev produit de très beaux modèles au 1/18 et à des prix très concurrentiels.

  2. Gilles dit :

    Je viens d’effectuer une mise à jour assez conséquente de cet article. En effet j’y ai ajouté des fabricants de modèles réduits dont je n’avais pas parlé jusque-là, ainsi que des détails sur d’autres chez qui j’ai acquis récemment de nouveaux modèles.

  3. GUERIN dit :

    Trés bon article, juste sur beaucoup de points mise à part la cote de KYOSHO qui pour ma part est supérieure à MINICHAMPS.
    Vous avez aussi des marques intermédiaires intéréressantes comme SUN STAR SCHUCO ERTL WELLY HIGWAYS GREELIGH ROAD SIGNATURE
    Et des marques disparues comme GUILOY JOUEF REVELL ETC
    Merci pour votre article
    Cdlt
    Un gros collectionneur
    JP.G

  4. michel79 dit :

    Un blog sur lequel je tombe par hasard. Et j’apprécie. Je suis assez d’accord avec l’analyse qualitative.
    Comme beaucoup, j’ai commencé avec les BBURAGO, puis les MAISTO, etc…
    Et aussi les marques disparues citées précédemment. Attention cependant : les disparitions ne sont pas toujours définitives, les moules étant repris par d’autres. Et améliorés (en principe) : JOUEF qui devient EAGLE’RACE ou UNIVERSAL HOBBIES par exemple.
    Sans parler des chinois qui utilisent sous leur propre marque des moules faits pour d’autres. WELLY par exemple par rapport à SOLIDO. Quand SOLIDO appartenait à MAJORETTE …
    Les marques citées sont celle les plus connues en France. Il en existe beaucoup d’autres plus difficiles à trouver et d’excellente qualité. Il y avait jusqu’il y a peu un site canadien ( http://www.scale18.com ) qui listait quasiment toute la production « die cast » mondiale. Et qui vendait à des prix tout à fait accessible, pour peu qu’on accepte d’attendre parfois deux mois la livraison par bateau et qu’on échappe à la douane. Malheureusement ce site est fermé et transféré. Dommage.
    On ne peut guère ignorer dans cette échelle l’apparition de produits en résine de très belle facture. Malheureusement, compte tenu de la matière utilisée, il ne faut pas espérer des parties ouvrantes (portes, capots), mais ce sont souvent des séries limitées, donc intéressantes à collectionner, à mon avis.
    Je citerai tout d’abord OTTOMOBILE, un Breton qui fabrique bien entendu en Chine des modèles de marque française (Alpine, Matra, Renault, …) ou étrangère (BMW, Porsche, …)
    Apparaissent également des marques telles que TOP MARQUES, BOS, NEO, TECNOMODEL, LAUDORACING-MODELS, et j’en oublie

    Parmi les revendeurs, je citerai également MODELISSIMO (www.modelissimo.de) . Ils sont présents régulièrement sur des salons en France (Rétromobile, par exemple) avec des offres spéciales.

    Beaucoup de mes modèles ont été achetés en Allemagne sur Internet : les frais de port sont tout à fait abordables

    Cordialement

  5. fabrice zemirli dit :

    Bonjour à tous.
    Pour ma part, je mettrai CMC deuxième et exoto 3 ème. En effet, on a oublié une marque qui pour moi est de loin la meilleure. Elle produit des modèles au 1/8 ème avec ouvrants hors de portée de la plupart des bourses, de7000 à 10000 euros, mais vient de se mettre au 1/18 ème de belle manière, malheureusement sans ouvrants. Ces derniers produits sont un peu au dessus des tarifs pratiqués par CMC mais valent le détour. Il s’agit d’Amalgam. Quant à Ottomobile, j’en possède 4, les intérieurs sont corrects, sans plus, mais c’est vrai que les extérieurs sont top avec le souci du détail et des peintures fort bien appliquées. Cette marque prévaut par l’originalité de ses choix. J’ai, par exemple une magnifique Fiat Barchetta orange. Je possède 4 de leurs modèles, dont 2 Gt Spirit, 2 exoto et 2 CMC.

  6. Marc BERBER dit :

    Bonjour à tous,
    Sauf erreur de ma part je n’ai pas vu mentionné un artisan fabricant installé depuis quelques années maintenant du nom de RENAISSANCE. Ses modèles réduits sont créés et fabriqués à la main en édition plus ou moins limitée. Tous ses modèles sont constitués de résine, white métal, photodécoupes, parties ouvrantes ou non selon le niveau de finition. Celui-ci est orienté sur les échelles 1/12e, 1/24e et 1/43e, avec un niveau de détail très poussé. Il est orienté course type le Mans et rally toutes époques et aussi motos et avions. Il propose également un choix impressionnant d’accessoires de détaillage en photodécoupe, décals, peintures. Les prix bien sur sont à la hauteur des prestations. Bonne découverte!

  7. Chrialle66 dit :

    Personne n’a mentionné le fabricant Spark models. Vous n’aimez pas ?

    • Blogiboulga dit :

      En effet, SPARK Models réalise de belles choses mais c’est dans le domaine de la fabrication en résine et donc sans parties ouvrantes. Dans ce même domaine il existe de plus en plus de constructeurs mais, pour l’instant, je n’ai qu’assez peu d’expérience excepté une Ferrari 512-S de CMR laquelle est effectivement de bonne facture pour un prix raisonnable.

  8. Kev89 dit :

    Bonjour,

    Je pense qu’on peut aussi citer : Laudoracing-models, je ne sais pas si vous connaissez. C’est un fabricant Italien il me semble mais ils sont basés en France. J’ai déjà été client chez eux, leurs modèles sont de bonnes qualités et ils ont un bon SAV.

    Voilà, peut être n’est-il pas assez connu en France ?

  9. carlin dit :

    je recherche désespéremment une BUICK SKYLIRK LIMITED DE 1982 je possédais cette voiture introuvable en modele réduit si quelqu’un peut maider OK?
    Cordialement

  10. escoffier dit :

    Bonjour,
    bravo pour votre article!…
    personnellement je déplore une recrudescence au 1/18ème de modèles en résine certes très beaux mais sans parties ouvrantes…

    • Gilles dit :

      Je ne peux qu’abonder dans votre sens à propos des modèles en résine. Je crains même que désormais ceci ne devienne la norme et que les modèles en métal avec parties ouvrantes et détails intérieurs ne finissent par devenir que des objets de luxe de plus en plus chers. Parmi les multiples constructeurs de modèles en résine, je pense à BBR, lequel avait fabriqué, en une autre époque, de très beaux modèles métal tels que la sublime Ferrari 375 Plus de la PanAmericana, et qui désormais ne propose pratiquement plus que des modèles en résine.

  11. LEDUCQ jean claude dit :

    Bonjour
    je suis depuis maintenant plusieurs années dans l’attente de la sortie d’une AUTOBIANCHI A 111 en version 1/43 et je viens de voir sur le site FLICKR plusieurs photos qui prouvent qu’un artisan(italien je pense) en à réaliser plusieurs .
    Etes vous au courant et si oui avez vous les coordonnées de ce fabricant pour faire un achat- ce serait SUPER
    Avec tous mes remerciements anticipés

    • Gilles dit :

      Je me souviens bien en effet de l’Autobianchi A111, une voiture hélas assez méconnue.
      S’agissant d’une réplique au 1/43 je n’en ai jamais entendu parler. Il existe en effet pas mal d’artisans de par le monde qui font de tels petits bijoux mais leur production est souvent très confidentielle voire parfois uniquement sur commande. Je sais qu’il en existe un du côté d’Arles qui fait du sur commande. Je vais chercher ses coordonnées.
      Bonne chance dans votre recherche.

  12. Claude Bénet dit :

    Nous sommes en train de restaurer un vieux car de marque Fargo et j’aimerais savoir si un constructeur de modèles réduits serait susceptible de construire une réplique pour éventuellement lancer une collecte d’argent pour financer la restauration.

    • Comme ça, à première vue, je ne vois pas comment vous aiguiller. Toutefois, il existe un américain génial, Michaël Paul Smith, qui réalise des photos de reconstitution de scènes des années 50-60 en mélangeant des décors naturels et des miniatures parmi lesquelles des véhicules américains de cette période. vous pouvez en savoir plus sur lui en lisant cet article que je lui ai consacré. Cet homme devrait pouvoir être contacté me semble-t-il pour lui demander où il trouve ses miniatures. bonne chance et tenez-nous au courant…!

  13. Frédéric dit :

    Bonjour,je viens de lire votre article réellement intéressant !!! Continuez!!!
    En marque non cité il y a greenlight qui reproduit en majorité des vhl de film ou série,BOS( best of show) c’est des modèles en résine….
    Bien sûr ceci n’est pas un reproche comme vous l’avez si bien dit la liste n’est pas exhaustive !!
    Ensuite petite précision…
    Les modèles ne sont pas en métal mais c’est du zamac ( contractions de Zinc, Aluminium, MAgnésium, Cuivre) mélange qui doit être pure sinon les modèles souffrent de ce que l’on appelle la peste du zamac ( les miniatures se décomposent comme dans la série hachette sur les vhl de gendarmerie/ police au 1/43eme)
    Ensuite le moulage en résine ne permet pas de faire un nombre infini de modèle,en effet celui-ci au fur et à mesure des moulages , le moule s’use et les modèles ne seront plus parfait !!!!
    Voilà pourquoi les modèles en résines sont en nombre limités….
    J’espère que ces quelques informations pourront vous être utiles pour votre prochain articles sur les modèles réduits au 1/18 en tout cas félicitations pour celui-ci !!!!!!
    Miniaturophilement

  14. Balu dit :

    Mon fils m’a ramené une GT-R [1/18] du Japon marque SAMOURAÏ.
    Quelqu’un connait ?

Répondre à fabrice zemirli Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *