Passion pour les voitures de légendes

Depuis mon plus jeune âge, je me suis passionné pour les petites voitures et les courses automobiles, tout ceci conjointement aux gros engins de travaux publics…:-D Allez savoir pourquoi un tel « grand écart » ? Dans les histoires que je me racontais alors, avec mes Dinky-Toys, j’étais entrepreneur de grands travaux (routes, ponts, barrages, etc.) et parallèlement j’étais aussi champion de course automobile…;-). Hélas, je n’ai exercé ni l’un ni l’autre de ces deux métiers…

Hormis une collection conséquente de Dinky-Toys (pour la plupart ayant beaucoup servi) j’ai repris à collectionner, dès la fin des années 70, des modèles réduits de voitures de sport des années 30 (Mercedes, Alfa, Bugatti, Jaguar). Il s’agissait très majoritairement de modèles Burago à l’échelle 1/18ème. Petit à petit la collection s’est étoffée pour atteindre environ un trentaine véhicules, les bolides des années 30 étant progressivement supplantées par ceux des années 50-70 dont beaucoup de Ferrari. Ci-contre une partie de la collection lors d’un grand dépoussiérage en plein air.

En dépit d’une qualité tout à fait honorable des modèles Burago, je n’en étais pas toujours très satisfait et j’ai alors entrepris de les démonter afin d’en améliorer la finition, principalement au niveau des habitacles et des moteurs. Ainsi, une petite dizaines de véhicules ont ainsi été retouchés, avec plus ou moins de bonheur. Ci-contre le poste de conduite d’une Bugatti type 59.

A titre d’exemple, ci-dessous, un autre modèle également fignolé. Il s’agit d’une Jaguar type E décapotable avec son superbe 6 cylindre en ligne flanqué de sa batterie de 3 gros carburateurs. Pour qui a connu ces jouets, on remarquera essentiellement le travail consistant à repeindre les éléments pour leur donner une allure plus proche des matériaux habituels (acier, bronze, cuir, etc.) ou encore à rajouter des fils ou des tubulures.

 

 

 

 

 

 

 

 

Conjointement j’ai également entrepris de restaurer quelques Dinky-Toys, parmi les plus anciens et les plus rares.

Ayant ambitionné un temps de construire une maquette ultra détaillée, et à grande échelle (1/8ème), de la célèbre marque Pocher (prononcer Poker) j’y ai renoncé car la société a fait faillite. Alors, toujours à la recherche de modèles de plus en plus détaillés, je me suis mis à investir progressivement, à raison de 1 ou 2 véhicules par an, dans des modèles réduits haut de gamme au 1/18 ème des marques Kyosho d’abord, puis GMP, BBR et CMC.

Je vais vous faire découvrir tout ceci dans les jours, semaines, mois ou années à venir.

Ce contenu a été publié dans auto-rétro, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *