L’UMP sur le divan du psy

Peut-être avez-vous passé, comme moi, la soirée d’hier devant votre téléviseur, et plus précisément sur France-3 qui diffusait un documentaire consacré au bilan des 5 années passées sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Pour ma part, je n’en reviens pas et me demande encore comment un tel documentaire a pu être réalisé avec la participation de tous ces hommes/femmes politiques qui ont soutenu Sarkozy sans faille depuis 2006-2007, même si certains ont ouvertement pris leurs distances en fin de mandat lorsque l’orientation politique a commencé à prendre un virage franchement à « droite-droite » sous l’influence de Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Claude Guéant.

Ainsi donc, je croyais rêver devant ce grand déballage pendant lequel des personnalités aussi variées que Raffarin, Juppé, Fillon, Pécresse, Wauquier, Devedjian, Yade, Bachelot, Debré, Minc et plein d’autres, y compris les fidèles des fidèles comme Hortefeux, Guaino, Balkany, etc. Tous, autant qu’ils étaient, se sont confiés à Franz Olivier Giesbert (FOG) avec un langage auquel ils ne nous avaient pas habitués jusque-là.

Visiblement ils avaient tous laissé la langue de bois au vestiaire. et les propos peu amènes à l’égard de l’ex-Président fusaient sans équivoque. Certes, certains ne nous surprenaient pas vraiment, surtout dans le clan des Chiraquiens ou des « éjectées » du gouvernement, mais il était tout de même hallucinant d’entendre certaines paroles aussi critiques de la part de quelques ex-aficionados. Pour leur part, Isabelle Balkany, Mariani, Minc ou Hortefeux tentaient d’atténuer les propos mais cela ne pesait pas lourd face aux charges sévères de Fillon, Bachelot, Devedjian ou Bernard Debré.

Le tout était sous-tendu par de courtes séquences de reportage de la période 2007-2012, afin de rappeler la chronologie des événements (dont certains peu glorieux), accompagnées de commentaires parfois assez assassins de la part d’un FOG que l’on ne peut pourtant pas vraiment taxer de gauchisme… 😉

Si l’action de Nicolas Sarkozy n’a pas trop été remise en cause sur les grands dossiers de politique étrangère (excepté l’Union pour la Méditérannée) ou encore sur la gestion de la crise financière en 2008, c’est surtout sur sa manière de gouverner et son comportement personnel que l’essentiel des critiques a porté. Même si certains fidèles semblaient encore l’approuver du bout des lèvres, beaucoup expliquaient que les manières brutales de Sarkozy ont bousculé la droite traditionnelle mais surtout les Français qui ne s’attendaient pas à de telles pratiques. Il était tout de même assez étonnant d’entendre des gens comme Debré ou Mariani dire qu’ils en étaient parfois à ne rien comprendre de là où Sarkozy voulait aller.

Réflexion faite, ce matin, j’en suis à me demander pourquoi une partie de la droite s’est ainsi prêtée à une telle émission. Je ne pense pas que cela soit fortuit, au contraire il est bien possible que ce soit le résultat d’un calcul visant à une reconquête politique axée sur les fondamentaux de ce que fût l’UMP avant le Sarkozysme. L’attitude ultra zen d’un Fillon avec son petit sourire au coin des lèvres ne trompait personne. Il se délectait visiblement à jouer l’homme tranquille par opposition à l’agité permanent qui l’a tant malmené pendant 5 ans. Ce matin, certains titres de la presse sur internet titraient à propos de cette émission « Sarko Fillon le clash ».

A plusieurs reprises je me suis mis à la place de Nicolas Sarkozy dans son fauteuil devant ce documentaire qui ne lui était pas franchement favorable. Et puis je me suis dit qu’il ne devait pas être surpris, d’une part parce qu’il était certainement au courant du projet, et d’autre part parce qu’il savait ce que pensait de lui ses anciens « collaborateurs » à qui il n’a rien épargné.

Ceci étant, en survolant les gros titres de la presse sur internet, il semblerait quand même qu’un certain nombre de caciques de l’UMP se soient exprimés de manière assez forte contre le documentaire de Giesbert. Il est possible que les semaines à venir soient riches en commentaires divers et variés. Incontestablement, la guerre au sein de l’UMP est loin d’être terminée.

Bref, je ne vous en dis pas plus. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez visionner ce documentaire  intitulé « Nicolas Sarkozy, le secret d’une présidence » sur votre PC  ou votre tablette à cette adresse sur France-3 pluzz, sinon sur votre téléviseur, si vous disposez directement de cette fonctionnalité.

A la suite de ce documentaire, un autre était également diffusé, avec un peu les mêmes « acteurs » mais cette fois-ci davantage centré sur la période qui a précédé le quinquennat, avec l’ascension de Sarkozy, son combat contre Chirac, ses déboires, ses traversées du désert, ses rebondissements, etc.

Ceci était également intéressant mais peut-être un peu moins. Et puis on savait déjà pas mal de choses sur cette période, y compris avec l’excellente série de bandes dessinées intitulées « La face karchée de Sarkozy ».

Si le cœur vous en dit, cette partie est également disponible pour quelques temps sur France-3 pluzz sous le titre « La droite a-t-elle tué Nicolas Sarkory ? ».

Ce contenu a été publié dans 1-l'humeur du moment, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *